Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-10-21T18:35:38+02:00

Seule en sa demeure - Cécile Coulon

Publié par Vanessa @av_ventura
Seule en sa demeure - Cécile Coulon

Ici il lui semblait que les hommes se ratatinaient sous les branches, que les arbres effleuraient la maison comme des animaux sauvages flairent un proie.

C'est le roman dont tout le monde parle et dont on va encore parler longtemps...Cécile Coulon nous plonge au XIXème siècle. Un mariage d'usage entre Aimée et Candre Marchère. Ce dernier n'a pas été épargné par la vie, il a perdu sa maman alors qu'il n'avait que huit ans et sa première épouse est décédée quelques mois après le mariage. Les noces se font en toute simplicité et Aimée s'installe dans le château de l'homme le plus riche de la région. Le couple ne vit pas seul, la domestique Henria a élevé Candre à la mort de sa mère. Quelques années plus tard, elle a mis au monde un fils, Angelin. Pour Candre "Angelin (...) était un animal. Un animal dont il partageait la mère."

Le mariage peine à être consommé, Aimée ne parvient pas à s'ouvrir à son mari. Pourtant dès le départ, Candre est le mari modèle qui ne brusque pas sa femme, qui cherche son bonheur, la raccroche à sa famille. Mais c'est un être linéaire qui ne prononce jamais un mot plus haut que l'autre, toujours pondéré, sans heurt, sans bruit et il ne rassure ni sa jeune épouse ni le lecteur.

Lorsqu'il comprend qu'Aimée n'arrive pas à trouver le parfait bonheur, il fait appel à Emeline, une professeure renommée du Conservatoire de Genève afin que son épouse reprenne les cours de flûte traversière qu'elle a abandonnés enfant. Cela devrait la réconforter. Emeline vient donc chaque jeudi enseigner la musique qui sert de refuge à Aimée. Les deux femmes, lors d'une leçon se sentent épiées, elles soupçonnent Angelin de se cacher sous les fenêtres. L'homme est mystérieux, on lui a coupé la langue... Les pressentiments d'Aimée se confirment, Candre semble de plus de plus étrange, le cas d'Angelin questionne, il se fond parfaitement dans ce décor silencieux, qu'est-il réellement arrivé à Aleth, la première épouse? Angelin en savait-il trop? 

Un ouvrage absolument addictif, on  se plonge parfaitement dans ce décor luxuriant, qui d'écrin de nature se mue en prison dorée. On déambule dans cette maison angoissante aux cotés d'Aimée, on pousse chaque porte, inspecte chaque recoin. Le lecteur mène l'enquête. Tout au long de la lecture, on élabore des hypothèses qui tombent à plat, surprenante est la chute... A lire impérativement. 

Bonne lecture. 

Editions l'Iconoclaste, 2021.

(333 pages)

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog